Post-Pite Critique

Post-Pit: Adamo – Préliminaires SVP (Album review)

Le rappeur, heu l’artiste Adamo (pardon car c’est un touche-à-tout), vient de sortir son premier album, Préliminaires SVP, dont le 1er single  Montrez-moi  était sorti le 13 décembre 2019. 

Il s’en est suivi 4 autres singles jusqu’à la sortie de l’album le 1er mai 2020.

(Le titre Lonely en passant,  sorti le 17 avril 2020 en plein confinement, c’était bien joué!)

Règlements de compte:

À propos de Lonely, personnellement ce n’est pas un track qui m’a transcendé. Disons que c’est une recette qui plaît, et quitte à manger un truc qui goûte bon, autant choisir un cheesecake aux fraises. On est sûr que tout le monde donne 5 dollars pour une part. Beat explosif, super bon traitement de la voix, les p’tis effets traps du moment et des lyrics avec la sauce ego trip. Bref, c’est un bon track pour un deuxième single annonçant l’album. Ça marche les boys, mais j’avais hâte de découvrir l’album de 12 titres car il m’intriguait.

Bien sûr, on connaissait Gros Big depuis le track Qu’est-ce que tu vas faire? À l’époque de la formation The hend, bien avant que ça se transforme et se renomme Gros Big, un nom arrivé un peu sur la blague. Ça fait donc des années qu’Adamo roule sa bosse en y croyant dur comme fer, et un artiste acquiert son aisance par le biais d’une course de fond. 

Préliminaires SVP

Préliminaires SVP – ce n’est pas un album de bilan ou de quoi que ce soit, mais un tantinet de règlements de compte entre lui et ceux qui se reconnaîtront. Et c’est aussi entre lui et lui-même. Musicalement, c’est très varié et ça témoigne de l’ouverture d’esprit d’Adamo, qui pourrait bien ne pas s’en tenir qu’au rap dans les prochaines années. Même s’il a ses classiques en rap US et francophones, son album est de la pop. Mais ce n’est pas au sens péjoratif du mot. C’est au sens noble, au sens ouvert d’esprit et éclectique.

La chanson Montrez-moi a quelque chose de très proche de la valse, et je suis sûr qu’Adamo a imaginé Stromae en featuring sur ce track. Le rap est devenu pop, et c’est une bonne chose pour la communauté. C’est aussi un album très personnel, et c’est bien d’en apprendre sur la personne au travers d’agréables mélodies . On y retrouve également la sauce Gros Big sur le titre J’en veux plus où Adamo et J7 font un bilan de ces années à y croire et à travailler fort. Ceci fait un peu penser  au chemin d’Orelsan à ses débuts

Progression:

Le but dans la musique, c’est de cogner sur toutes les portes, jusqu’à ce qu’une porte s’ouvre, et d’y faire sa place. Les tracks de cet album sont formatés à un minutage réglementaire comme si l’artiste donnait un aperçu de ce qu’il fera dans les années à venir, et déjà, je suis en attente de son prochain album, qui je pense sera plus abouti.  Je considère celui-là comme une carte de visite donnant un aperçu de ses capacités.

Je suis convaincu qu’Adamo a une série de track qu’il n’a pas sorti, mais qui sont déjà prêtes pour un futur album plus abouti donc. Il effleure beaucoup de sujets, sans vraiment y rentrer dedans à fond, ce qui laisse présager une progression dans son écriture et dans l’affirmation de sa personnalité encore en gestation. C’est ce que j’ai ressenti avec l’album d’Heuss l’enfoiré, et aussi avec le premier de Lary Kidd, qui voyageait entre plusieurs thèmes et émotions, jusqu’à ce qu’il s’affirme avec l’album Surhomme.

Pour résumer, Adamo nous livre donc une carte de visite de bonne qualité, et on a hâte à la suite pour voir où il va nous emmener artistiquement.

Bonne route à bord du vaisseau Kartel Musik!

 

 

 

 

Pite

Éditorialiste, musicien/mélomane, j’ai la plume passionnelle. Toujours le petit coup de crayon afin de souligner l'histoire.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top button