Carlos Munoz ; enseigner, c’est apprendre une 2e fois !

Nous avons recu Carlos Munoz dans l’épisode 63 du Pod’Casque et tout comme le disait Rockin Squat dans le titre ; Entre dans la classe, dans l’album L’homicide volontaire ;

“Entre dans la classe, assieds-toi, pose ta veste
Mets toi à l’aise, détends toi, reste en place,
Le programme enseigné n’est pas régi
Par les bons dires de l’éducation nationale, mon petit”

Le CEO de l’étiquette Joy Ride Cords a soulevé plein de points très pertinents et on peut dire, à carrément donner une Masterclass ! Carlos Munoz est un homme d’affaires au sens où il n’hésite pas à mettre sur la table toutes ses erreurs et ses doutes. Son humilité et sa définition du travail, font de lui une figure emblématique du monde de la musique au Québec et à Montréal. Le label Joy Ride Recors grossit de plus en plus et devient aujourd’hui incontournable.

 | PodCasque 63

Carlos nous parle du monde très fermé des subventions autant pour les artistes francophones qu’anglophones, de l’image du rap québécois en France et de l’impact de Loud dans le paysage musical au Québec et outre atlantique. Également la manière dont il travaille en étroite collaboration avec chaque artiste du label ;

“Je déteste presser les choses, les choses prennent leurs temps et elles finissent toujours par se placer, quand elles doivent se placer”

Message très important en période d’hyperdindividualisme accrue ! À une époque où les jeunes artistes veulent aller plus vite que la musique.

Un épisode du Pod’Casque très enrichissant à écouter mais surtout à réécouter.

author
Éditorialiste, musicien/mélomane. J’ai la plume passionnelle. Toujours le petit coup de crayon afin de souligner l'histoire et les tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *