Demi-Portion: 1990

On ne présente plus le rappeur du sud de la France à la discographie plus que généreuse qui nous revient avec son 15e album intitulé 1990.

Demi-Portion fait tout après ces années pour faire tomber ce petit lapin qui joue de la tambourine et qui voudrait nous faire tourner en rond dans notre rap si noble et tout ça grâce à son éclectisme. 1990 le premier titre de ce nouvel album fait parti de ces tracks qui peuvent potentiellement se faire rare de nos jours mais qui existent encore, un beat boom bap, une mélodie Mobb deepienne et ce craquement de vinyle qui fait tant de bien à l’oreille.

Toujours dans la bonne direction

Plus on avance dans l’album, plus on va de surprise en surprise. Et dès le 3e titre Sans commentaire avec le début du couplet de Fabe (Scred connexion) et le morceau L’impertinent sorti en 1998 et concordant tout à fait le titre de l’album de Demi-Portion, 1990, beau clin d’œil.

En parlant justement d’éclectisme, Demi-portion nous livre des tracks à la forme colorée comme Phénoménal comme il nous avait déjà habitué à l’album Super héros avec des tracks comme Bloqué, beau petit clin d’œil à la Fonfy Family sur ce titre.

Le track Le choix en duo avec Mokless de la Scred connexion justement est un hymne à la vie populaire et un vrai story telling comme les deux rappeurs savent le faire si bien. Demi-portion c’est plus qu’un rappeur c’est un œil ouvert sur le monde avec une fibre artistique des plus aguerris. Jamais dans la tendance mais toujours dans la bonne direction, 1990 est album simple mais oh combien riche en idées. Coup de cœur (J’ai vu) … chef d’œuvre.

Pour écouter en intégralité : https://backl.ink/142401121

author
Éditorialiste, musicien/mélomane. J’ai la plume passionnelle. Toujours le petit coup de crayon afin de souligner l'histoire et les tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.