Jayo Felony, le temps d’un classique !

Jayo Felony, un talent si méconnus 

10 albums en banque dont 4 dans entre 2020 et 2021, Jayo Felony, originaire de San Diego, à su utiliser la pandémie d’une bonne manière. Ces dernières années, les rappeurs des années 90, d’un certain âge aujourd’hui, ont le vent en poupe en termes de productivité. On voit régulièrement un retour des anciens, comme cet été Ice T et MC Eiht, qui ont enflammé une scène à Los Angeles.

Jayo Felony a illustré son hyperproductivité sur disque par des courts-métrages poignants, disponibles sur la chaîne Wolrdstarhiphop. Également, le rappeur californien s’est vu invité dans toute une ribambelle de podcasts, plus explicite les uns que les autres.

 

Il était une fois….une rencontre capitale ! 

Jam Master Jay est derrière le plus grand groupe de rap de l’histoire, RUN DMC. Également, il a été derrière tout un tas de productions, pour quelques-unes d’entre-elles, très étonnante ; Warren G avec Regulate et Jayo Felony avec Take a ride, un album hallucinant, à la production grandiose.

1er album à la feuille d’or mais absent des plateformes

Jayo signera quelques albums en indépendant qui passeront inaperçus entre 1999 et 2020 et reviendra tel une bombe en pleine pandémie. Il reste l’un des acteurs majeurs du gangsta rap californien, mais ne profiteras pas du succès de certains de ses compères. À ses côtés des talents cachés comme ; Spice 1 – Celly Cell – Dr Down ect..

 

author
Rédacteur en chef. J’ai la plume passionnelle. Toujours le petit coup de crayon afin de souligner l'histoire et les tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.