JEUNE LOUP fait sa place dans nos discographies !

“La vie c’est un petit bout de lumière qui finit dans la nuit“.

Un album posthume pour Jeune Loup, artiste atypique qui malgré son nom peu connu, avait commencé à faire parler de lui en France. Bien avant cela, mais tout à fait sur de son talent, Jeune Loup nous délivre cet album posthume, produit entre autres par son acolyte Mike Shabb. Au programme, on y  retrouve du talent à l’état pur. Sur pratiquement chaque titre, Jeune Loup fait preuve d’un sens aigu de la mélodie, d’une maîtrise de sa voix, mais surtout d’un naturel presque fâchant. J’ai plusieurs coups de cœur surdimensionnel dans cet album comme par exemple ; Veut Plus Slime, En Amour, Talk Ton Shit, Desfois…….

De manière plus générale, à l’écoute de cet album, on se fait transporter dans les entrailles de l’artiste, pris dans ses guerres intérieures. Louis-Ferdinand Céline disait dans son ouvrage ; Voyage au bout de la nuit ;

“C’est peut-être de la peur qu’on a le plus souvent besoin pour se tirer d’affaire dans la vie“.

Et c’est avec cela que jouait Jeune Loup, au travers de ses écrits sombres. Dans cet ordre d’idée, la chanson – En Amour, m’a de suite ramenée à Hail Mary de Tupac ( Makaveli) et je donne à Jeune Loup, cette spontanéité et impulsivité de la plume qu’avait Tupac justement ! Sous ce verbe tantôt raisonné, tantôt grossier, prédomine un talent hors pairs pour le mot juste.

“Come with me, hail Mary, Run quick, see, what do we have here now ? Do you wanna ride or die ?“

Je suis plus que béni de pouvoir écouter cet album et encore plus content pour Mike Shabb et toute leurs team, de l’avoir réalisé, que la paix soit sur vous et sur la famille de Jeune Loup !!! Tu vas nous manquer Jeune Loup, vraiment beaucoup……

 

author
Rédacteur en chef. J’ai la plume passionnelle. Toujours le petit coup de crayon afin de souligner l'histoire et les tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.