La singularité d’Organized Konfusion !

Dans la grande nébuleuse du rap new-yorkais, ce duo, (Prince Po et Pharoahe Monch), a toujours été considéré à part, du fait du côté décalé de leur art. Comme l‘expliquait si bien, un journaliste américain Tom Doggett ; Il y a des faits marquants dans chaque culture.

” Every now and then, someone reinvents the expectations held above all of the world’s emcees. The first time this happened was when Rakim stepped into the studio in place of Freddie Foxxx and recorded the legendary lead single from “Paid in Full.” This event’s place in rap history cannot really be debated. Beyond this, though, the lines are blurred, and everyone seems to have a different perception of their personal additions to the list. Most would agree that the entirety of “Illmatic” qualifies, and I’m not one to disagree. Hidden behind the glow of Nas’ debut is the sophomore effort of Organized Konfusion. Their self-titled debut is probably the most praised album you’ll find on this site, and though “Stress: The Extinction Agenda” is not necessarily better, it contains the second coming of the God emcee in the form of Pharoahe Monch “.

Organized Konfusion représente ce que Outkast représentait dans leurs heures de gloire dans le sud, tout comme des artistes comme Anderson .Paak ou encore Kendrick Lamar, de nos jours. Tous ces noms sont des artistes rap, mais avec la pincée d’originalité qui fait qu’ils se démarquent grandement de ce qui se fait, plus communément, disons. Digital Planets également sortait des sentiers battus à l’époque.

Un album à écouter et définitivement à connaître si vous avez un minimum de considération pour cette belle culture. Le reste, à vous de le découvrir, laisses vous envoûter par le son de cette contrebasse jazzy et ces multiples samples tous plus incroyables que les autres.

author
Rédacteur en chef. J’ai la plume passionnelle. Toujours le petit coup de crayon afin de souligner l'histoire et les tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.