Mandyspie est dans le couloir de la gloire

La rappeuse Mandyspie nous a livré son EP Monster Therapy il y a trois semaines déjà. Voici mon retour sur celui-ci.

Tout près d’un an après son premier projet Polar Escape, Mandyspie nous revient avec un micro-album qui nous prouve une fois de plus qu’elle est une boss de la scène du rap.

 

Le projet n’aurait pas pu mieux commencer. Sur Shadow, des synthés planants entourent la voix de Mandyspie qui cherche à trouver son identité, alors qu’elle a tous les yeux rivés sur elle. Twentyhundrd et Gaudz ont assurés sur la production de cette magnifique intro.

MTS est sur la production de Canine. BigSpie rap sur une mélodie new wave électrique. Monster Therapy montre la maturité qu’elle a acquise en tant qu’artiste depuis son dernier projet, et ce morceau, qui est le plus long des six, en est un bel exemple.

Sous les sonorités dansantes de Girlycore, produit par Fabio et Twentyhundrd , des paroles plutôt sombres sont entendues au travers de sa voix, qui ne cesse de changer d’intensité tout au long du morceau.

Cool Kid est le premier single du projet, et est sorti le premier mars. C’est aussi celui qui est le plus écouté, peut-être parce qu’ici, la rappeuse a l’air d’avoir retrouvé sa confiance. Elle se fout maintenant de ceux qui la fixaient dans Shadow. Badmninto est derrière la prod du quatrième morceau de Monster Therapy, et il fait bien ressortir la confiance de Mandyspie avec la guitare pleine de disto.

Ferrari, produite par Gaudz, fait beaucoup bouger. C’est le contraste entre la réalité et les rêves, symbolisé par la Ferrari. Mandyspie nous raconte des histoires sur son passé difficile dans lesquelles elle s’imaginait entourée de gloire, mais elle est tombée de haut et s’est rendue compte qu’elle doit construire son chemin elle-même pour se rendre là où elle rêve.

Asocial, l’outro du projet, est remplie d’une vague de nostalgie grâce aux voix angéliques entendues surtout au début et à la fin. C’est ici que la rappeuse veut sortir du lot en déviant les normes. MTS a su bien conclure le projet avec cette production.

Monster Therapy est donc un projet très personnel et mature de Mandyspie. Durant les quinze minutes que dure le projet, on peut ressentir l’artiste grandir entre l’adolescence et la vie adulte, jusqu’à avoir le contrôle de son art et pouvoir afficher la meilleure version d’elle-même sur des productions autant jersey que trap, en passant par le rock.

Une grande passionnée des vinyles! Je partage mes découvertes et mes connaissances musicales au travers d'articles recherchés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *