Schock G – Merci pour tout !

Dès 1988, Tupac commence l’enregistrement de ses premiers raps dans son coin. On y retrouve des titres comme Panter Power ou encore My Burnin’ Heart, ces titres seront finalement édités en 2000 sous le nom des Lost Tapes. C’est lors de sa rencontre avec la formation Digital Underground que le pti artiste d’Harlem va pouvoir commencer à se montrer.

Justement, la première personne qui donne la chance à Tupac de rapper sur une chanson qui sera en plus clipé, c’est Schock G AKA Humpty Hump, du groupe Digital Underground sur la pièce Same Song en 1990, extraite de la bande originale ; Nothing but trouble. Comme savait si bien le faire Digital Underground, la formation nous propose un rap multicolore, teinté de New jack.

author
Éditorialiste, musicien/mélomane. J’ai la plume passionnelle. Toujours le petit coup de crayon afin de souligner l'histoire et les tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *