Une soirée rap dans une ancienne mine d’or en Abitibi.

C’est avec plaisir que j’ai répondu présent à l’invitation de l’équipe du FRIMAT , un festival mettant en vedette les artistes de la relève de l’Abitibi-Témiscamingue qui a lieu sur une ancienne mine d’Or, à Val d’Or!
Leur soirée rap du vendredi soir, avec les montréalais Rowjay et SkiiFall en tête d’affiche, était l’occasion parfaite pour moi de découvrir l’Ouest du Québec.
C’est donc après 6 heures de route sur la 117 Nord a admiré le paysage, notamment celui de la réserve faunique de La Vérendrye, que je suis parvenu à destination: La Cité de l’Or.

 

La Cité de l’Or

 

La soirée a débuté tard. Aux alentours de minuit. La forte pluie a réuni la cinquantaine de festivalier(e)s encore présent(e)s à la salle de chevalement.

Tito BP, rappeur local de Normétal, à ouvert le bal.

Une ambiance familière régnait tout au long de son set. Il s’est servi de l’occasion pour rôder quelques-unes de ses nouvelles chansons devant un public. J’ai particulièrement aimé les prods sur lesquelles il posait.

 

Tito BP

 

C’est ensuite SkiiFall qui est monté sur scène. La proximité qu’offrait la salle m’a permis d’apprécier l’élégance et la simplicité artistique qu’offre le rappeur d’origines caribéennes. 

Devais-je être surpris que, même à Val d’Or, le public connaisse les paroles de sa chanson Ting Tun Up?

Pas vraiment, puisque SkiiFall fait partie des rappeurs montréalais qui s’exporte le mieux à l’international, notamment avec Rowjay.

 

Skifall onzmtl
SkiFall

 

Et c’est d’ailleurs Le Jeune Finesseur qui venait clore le spectacle.

Le simple fait que le FRIMAT soit situé dans une ancienne mine d’Or lui a fait drop des punchlines improvisées entre ses chansons, tout ça au grand plaisir du public qui bumpait avec lui sur ses chansons thèmes comme “Brillant”, “Astra Drill” ou bien “Tour de France”. 

 

Rowjay

 

Salutation à l’équipe FRIMAT pour l’invitation et leur désir d’inclure une soirée rap dans leur programmation. Mention spéciale aussi à l’ouverture d’esprit de la nouvelle direction chez la Cité de l’Or qui nous a permis d’en apprendre un peu plus sur l’Abitibi. 

La prochaine fois, pourquoi pas visiter la mine en profondeur avec des artistes?

administrator
Producteur, animateur web et journaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *